Contactez-nous!

Téléphone, tchat, choisissez!

0 820 95 10 10

(0,15 €/mn)
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11

Toutes les pièces mobiles d'une éolienne nécessitent une lubrification fiable. La pression du lubrifiant est surveillée par des capteurs ou des pressostats, ainsi que le niveau et la température. Le réglage des pales du rotor et l'alignement de la tête au vent, mais aussi les fonctions de sécurité telles que les freins à disque ou les boulons de maintenance, sont effectués hydrauliquement, entraînés par un groupe hydraulique (voir page 10).

Malgré des températures souvent très basses en tête de centrale éolienne, la chaleur perdue, par ex. du générateur et de l'électronique de puissance, nécessitent la climatisation. WIKA propose des capteurs adaptés pour mesurer la température ambiante et pour faire fonctionner les unités de réfrigération.

Les systèmes d'extinction à gaz suppriment tout incendie. Pour cela, des manomètres ou des pressostats garantissent que le système d'extinction est prêt à l'emploi, ils surveillent la pression dans les bouteilles de gaz et signalent toute chute de pression critique.

Grâce à leur structure modulaire, les éoliennes ont de nombreuses connexions filetées qui peuvent être desserrées par les fortes vibrations. Pour surveiller les couples de serrage, WIKA a développé des capteurs de force annulaire qui sont installés entre la tête de vis et le support.

Mécaniquement, les pales du rotor sont très sollicitées. Les capteurs de contrainte peuvent détecter les changements de matériaux nécessaires à un stade précoce.

de