Contactez-nous!

Téléphone, tchat, choisissez!

0 820 95 10 10

(0,15 €/mn)
  • 1
  • 2
  • 3

Les compresseurs à piston sont des versions 1, 2, 3 ou 4 cylindres, correspondant à la demande d'air comprimé ou au niveau de pression requis. Avec un compresseur à 2 cylindres comme "commutation parallèle", le volume d'air généré est doublé.

En "commutation en série", où la sortie du premier cylindre est connectée à l'entrée du second cylindre, des pressions supérieures sur le système sont atteintes. Un compresseur à piston se compose d'un vilebrequin, d'une bielle, d'un cylindre avec un piston et d'une tête de soupape. Le vilebrequin est entraîné par une courroie trapézoïdale, généralement par un moteur électrique. Il existe de petits modèles qui ne comportent qu'un moteur avec cylindre / piston.

Cependant, la plupart des compresseurs ont un réservoir d'air comprimé, afin de maintenir une pression stable du système pour le consommateur d'air comprimé. Le fonctionnement des outils à air comprimé entraîne une baisse de pression dans le réservoir. Lorsque la pression descend en dessous de la limite inférieure, le moteur démarre; Lorsque la limite supérieure est dépassée, le moteur s'éteint automatiquement.

Les pressostats assurent une pression stable du système dans les limites définies (points de commutation). La pression dans le réservoir, donc la pression de travail disponible, ainsi que la fonction de l'interrupteur marche / arrêt, sont indiquées de manière fiable par le manomètre WIKA.

de