Selection des fournisseurs

1. Qualification des fournisseurs

Système de gestion de la qualité

WIKA attend de ses fournisseurs de prouver au minimum qu'ils disposent d'un système de gestion de la qualité efficace répondant aux exigences de la norme ISO 9001. Pour les fournisseurs dont les produits sont utilisés dans l'industrie automobile, les exigences standards de la norme ISO / TS 16949 sont applicables. Un certificat en cours par un organisme de certification agréé est considéré comme une preuve de la mise en place de l'un des systèmes mentionnés ci-dessus. Le fournisseur doit immédiatement signaler tout changement dans son statut de certification auprès de l'acheteur responsable WIKA.

Système de management environnemental

Les fournisseurs WIKA doivent être certifiés comme WIKA selon EMAS ou ISO 14001 ou, au moins, être en mesure de présenter un document sur les mesures d'amélioration régulières concernant l'environnement. Le fournisseur s'engage à respecter les valeurs limites légales lors de la production des pièces ainsi que pour les matériaux utilisés lors des procédés de fabrication, même si ces valeurs ne représentent que des exigences minimales. Des modifications de ces exigences par la législation doivent être pris en compte, mais peuvent ne pas être communiquées à WIKA. Les résultats des examens ainsi que des informations sur le fournisseur et gestion de l'environnement doivent être présentés sans demande.

 

2. Auto-évaluation

Les nouveaux fournisseurs sont d'abord évalués sur la base d'un formulaire d'auto-évaluation standard. Ce formulaire comprend des questions générales sur la taille de l'entreprise / la structure / la forme juridique / la technologie / les ressources / le système informatique ... L'équipe de travail composée de l’acheteur principal, l’ingénieur qualité fournisseurs ainsi que l’ingénieur chargé des fournisseurs (support technique) décide de la procédure ultérieure.

 

3. Pre-Audit et audit des procédures

Avant de passer une commande, WIKA effectue un pré-audit des fournisseurs potentiels en se référant à la liste WIKA. Le but du pré-audit consiste à vérifier la capacité d'un nouveau fournisseur à satisfaire aux exigences WIKA afin de fournir l'une des bases pour statuer sur une poursuite de la coopération avec le fournisseur. Lorsque la vérification est terminée, le fournisseur sera informé du résultat de l'audit dans la semaine suivante. Si le résultat de l'audit nécessite des mesures d'améliorations, le fournisseur doit élaborer un plan d'action et l'envoyer à l’auditeur WIKA dans le délai convenu. Un deuxième audit n'est pas obligatoire, mais un audit de procédure sera obligatoire lorsque la commande sera passée. Toutes les questions ouvertes résultant du pré-audit peuvent être effacées lors de l'audit de procédure. Le pré-audit est effectué soit par l'équipe de travail soit par l’intervention de l’acheteur responsable de la région de l'achat en question et un support qualité est fourni par la filiale WIKA concernée. Habituellement, cela dépend du site de production du fournisseur.

Pour une approbation finale, un audit de procédure sera effectué au moment de la fabrication de la première pièce. L’audit est effectué par l'ingénieur qualité de l'équipe de travail annexe. Avec un audit de procédure, WIKA peut également exiger des mesures d'améliorations. Un audit de suivi est alors possible.
 
Les vérifications comprennent les éléments 1 à 4 du questionnaire VDA 6.3. Les résultats des deux pré-audits et audit de procédure seront évalués selon le VDA 6.1 (voir le point suivant).

 

4. Notes et approbations

Un degré de conformité (en pourcentage) est déterminé sur la base des évaluations
individuelles. Le fournisseur peut être évalué comme suit :

  •  ≥ 90 %          ->  Note A
  • > 80 - 90 % < ->  Note B
  • < 80 %           ->  Note C

 

5. Déclaration de faisabilité

L'étude de faisabilité est réalisée afin d'évaluer si une partie requise peut être fabriquée selon les exigences (dessin / spécification) dans des conditions de production en série. Le fournisseur est responsable de l'étude de faisabilité qui lui offre la chance de compléter son expérience et de faire des propositions pour le bénéfice des deux parties. Idéalement, cela devrait être fait en collaboration avec le responsable de projet WIKA du département
des marchés ou d'un département d'ingénierie. Les tolérances données pour les aspects statistiques ainsi que la fonction et la charge du produit doivent être particulièrement respectées. En outre, le fournisseur doit confirmer par une déclaration qu'il peut assurer la livraison des quantités prévues et que les dates de livraison prévues peuvent être respectées.

Les méthodes qui peuvent être utilisées pour des études de faisabilité sont par exemple :

  • Conception par l'expérience (DoE)
  • Mode de défaillance et analyse des effets (AMDE)
  • Analyse des processus de capacité (SPC)
  • Schéma d'analyse / diagramme d'Ishikawa

 

6. Développement des fournisseurs

Le développement des fournisseurs WIKA offre la possibilité de faire progresser les systèmes existants selon les exigences de la norme ISO / TS 16949. WIKA se fera un plaisir d'aider ses fournisseurs à l’aide d'informations, de connaissances et d'expérience. Cela peut se faire par exemple par des évaluations régulières des fournisseurs, une définition claire des documents et des procédures nécessaires pour le contrôle par échantillonnage, une formation pour utiliser les outils spécifiques WIKA et les outils généraux de qualité (par exemple FAI, 8D, Ishikawa, 5 pourquoi), la conclusion d'un accord d'assurance de la qualité (RAQ), la définition d'objectifs clairs (par exemple ppm, fiabilité des livraisons). En outre, WIKA se réserve le droit de procéder à une vérification du système, de la procédure et/ou du produit, afin de vérifier sur site que le système de management de la qualité est efficace. En outre, le fournisseur reste responsable du développement de ses sous-traitants.