Commentaires sur les matières premières de conflit

L'adoption de l'article 1502 de la Loi américaine Dodd-Frank Act engage les sociétés américaines répertoriées à fournir des preuves sur l'origine des matières premières en tantale, or, tungstène et étain mais aussi à mettre en place des processus de vérification importants pour les fournisseurs et les flux de matières. L'objectif étant de révéler les chaînes d'approvisionnement mondiales, afin de s'assurer qu'aucun produit de conflit ne fasse parti du produit final.

Une révélation si spécifique au produit et une protection de la chaîne d'approvisionnement du portefeuille de produit entier de la société Alexander Wiegand WIKA SE & co. KG - des matières premières au produit fini, c'est-à-dire une certification de chaque étape de fabrication, n'est pas faisable de façon fiable. En outre, les certificats qui ont été créés avec beaucoup d'effort ne peuvent pas être vérifiés. À cet égard, WIKA soutient les exigences de la ZVEI pour mener une certification exclusive des installations de fusion.

Nos sources d'approvisionnement sont constitués de fournisseurs qualifiés et bien connus, sans exception.

WIKA a déjà obtenu la confirmation de ses principaux fournisseurs. A ce jour, ces fournisseurs certifient sans exception qu'aucune des matières premières en provenance de ces pays et qui sont énumérés dans la loi américaine Dodd-Frank déjà mentionnée, ne sont utilisées.

Pour les raisons mentionnées ci-dessus, WIKA ne peut pas faire une déclaration générale ou remplir des questionnaires spécifiques à chaque client.